Challenge des régions. « Au fil » des étapes 11 à 13

Passons d’abord à Aubusson, ville de la Creuse, mondialement connue pour les tapisseries qui, depuis le XVe siècle, sont tissées dans ses ateliers. Au début du XXe siècle, 1 500 à 2 000 personnes étaient encore occupées par cette activité. Aujourd’hui, les commandes sont rares mais prestigieuses et la tapisserie d’Aubusson est devenue un produit de luxe.

 

Nous arrivons maintenant à Mulhouse, grande agglomération alsacienne, connue en particulier pour abriter le plus grand musée automobile du monde (400 modèles historiques, de prestige ou de course, qui retracent l’histoire de l’automobile).

Mais saviez-vous que cette région était aussi un haut lieu du textile ? Preuve en est la Filature de la Porte du Miroir, par exemple, fondée en 1825 et centre névralgique de l’industrie cotonnière. La visite de Louis Philippe et de ses deux fils en 1831 accroit encore sa renommée. Elle a comme activité quasi-exclusive la production de filés de coton utilisés en bonneterie. La filature se remet de plusieurs incendies puis des dégâts de la guerre pour terminer finalement son activité en 1961.

 

Quant à notre belle région du Nord, c’est dans la production de lin qu’elle forge sa réputation dès le XIIe siècle. Ce fil de lin retors sert à moult choses : fils à coudre, pour guipures, à broder et à repriser, fils pour la cordonnerie et la sellerie. Le lin sert aussi à la fabrication de cordons, de rubans, de lacets et de dentelles. L’activité de filterie culmine vers 1875.

Née en 1906, l’usine Lemaire-Destombes installée à Lille connaîtra les années prospères du textile, allant même chercher des ouvrières dans la région des mines du Pas-de-Calais : « Des bus remplis de jeunes Polonaises arrivaient tous les lundis matin du Pas-de-Calais. Elles passaient la semaine dans la maison de famille tenue par des sœurs ». Fermée en 1968 elle sera reprise par la filature Saint-André, qui cessera à son tour son activité en 1992. Aujourd’hui le site a été rénové et accueille un grand espace évènementiel.

 

C’est ainsi que de fil en aiguille nous aurons traversé la France du centre à l’est de et de l’est au Nord. Prochaine étape à Angers !

Sources internet