L’Activité Physique comme médicament universel

AP best medoc

« Les parlementaires discutent d’un amendement au projet de loi santé afin de permettre aux médecins de signer des ordonnances sportives. Une initiative saluée par le corps médical. »

S’il y a bien un « médicament universel » mettant à la fois les médecins, les politiques et la population d’accord, c’est l’activité physique. Elle pourrait bien être prescrite par votre généraliste, aussi bien pour agir en prévention qu’en traitement de maladies chroniques. En effet, plusieurs études montrent les bienfaits des activités physiques sur la santé (par exemple, elle réduit de 40% le risque de récidive des cancers du sein et du côlon).

L’Hexagone retrousse ses manches car la France est très en retard quant aux solutions non médicamenteuses proposées !

Une enquête menée par l’Ifop (Institut Français d’Opinion Publique) auprès de 608 généralistes témoigne de cet enthousiasme. Près de 82 % des médecins pensent que cette mesure est une bonne idée et 92 % estiment qu’il s’agit, de plus, d’une responsabilité. La plupart d’entre eux insistent pour que la pratique proposée par ordonnance soit encadrée par des professeurs qualifiés, et que chaque médecin doit également être guidé par des référentiels de prescription voir par une formation.

L’activité physique semble donc prouver de jour en jour ses bienfaits sur notre santé.

En attendant que le gouvernement prenne une décision, rien ne nous empêche d’enfiler nos chaussures et de marcher !

Inspiré par Elena Bizzotto, article rédigé le 06.11.2015