« Rester assis tue plus que le tabac »

Assis 2Voici un extrait d’un article publié dans le Monde le 24 janvier dernier

Quels risques présente cette « sédentarité croissante » ?

La sédentarité tue plus que le tabac. C’est prouvé. Plus le temps journalier passé en position assise est élevé et plus courte est l’espérance de vie. La sédentarité favorise le développement de facteurs de risque cardiovasculaire comme l’hypertension artérielle, le diabète, le cholestérol trop élevé, l’obésité, avec toutes les complications que cela implique… Mais surtout, la sédentarité « encrasse » notre organisme et tous nos organes qui vont fonctionner moins bien avec un niveau d’inflammation et de stress oxydatif au niveau de l’organisme qui va augmenter. Ces dernières perturbations vont favoriser le développement de nombreuses maladies, comme les cancers.

La sédentarité favorise tous les troubles musculo-squelettiques, mal de dos, de cou, d’épaule, qui sont responsables d’un grand nombre d’arrêt de travail. Chez le sujet âgé, la sédentarité favorise le développement de la maladie d’Alzheimer et le risque de chutes. Enfin, la sédentarité favorise le développement de plusieurs désagréments qui nous gâchent la vie quotidienne : jambes lourdes, constipation, sensation de fatigue chronique (le moindre effort paraît insurmontable).

Quels conseils pour déjouer ces méfaits ? 

Le premier conseil est de prendre conscience que notre santé, un bien précieux, dépend avant tout de nous.

Il faut limiter la durée du temps passé assis sans bouger. Ainsi, si notre profession l’exige, se lever toutes les 2 à 3 heures pour se détendre pendant 2 à 3 minutes en marchant ou en s’étirant. Par exemple, prendre l’habitude de téléphoner debout. Cette détente nous permettra d’être plus efficace lorsque l’on reprendra le travail. Dans les transports en commun, ne pas se ruer sur la place assise lorsque l’on a seulement quelques stations.

Chaque jour marcher d’un bon pas au moins 30 minutes (si besoin 3 x 10 minutes ou 6 x 5 minutes).

Une raison supplémentaire d’utiliser votre podomètre D-marche, non ?

http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/01/24/la-sedentarite-tue-plus-que-le-tabac_4354073_1651302.html