Salariés : Syndrôme de la chaise de bureau

Le travail, c’est la santé ?

Pas si sûr, si l’on s’en tient au sondage récemment publié par la revue Sciences et Avenir.
Sur les 3500 utilisateurs interrogés, près des trois quarts indiquent passer le plus clair de leur temps de travail assis.

Les métiers de bureau sont parmi les moins mobiles qui soient. En tête du classement des professions comptant le plus d’employés sédentaires, arrivent ainsi les juristes (avec une proportion de 28 % de sédentaires, ils sont en tête ex-æquo avec les chauffeurs de taxi ou de camion). Suivent les chargés de clientèle (26 %), les employés de bureau ou assistants (25 %). Plus d’un quart des employés de bureau font ainsi moins de 4000 pas par jour, alors que la moyenne française se situe autour de 7.000. Les professionnels de santé, que l’on pourrait croire sensibilisés aux risques liés à la sédentarité (voir encadré ci-dessous), comptent pourtant 23 % de sédentaires parmi eux.

À l’autre bout du classement, parmi les professions les plus actives, on retrouve des métiers qui nécessitent davantage de mouvement tels que cuisiniers (avec seulement 6 % de sédentaires), employés du bâtiment (8 %) et journalistes (9 %).

Autre fait : les femmes se déplaceraient en général moins dans le cadre de leur profession que les hommes. Elles marchent en moyenne 4878 pas par jour, contre 5743 pas pour les hommes.

Part des employés inactifs par type d’emploi ici -> ouvrir le document

© 2015 Withings

www.sciencesetavenir.fr

Sédentarité : quels risques ?

La position assise présente deux inconvénients majeurs : elle occasionne moins de dépenses énergétiques et augmente la pression artérielle. Deux effets qui combinés entraînent une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. Ainsi, le risque de mort prématurée serait 15 % plus importante chez une personne qui reste assise plus de 8 heures par jour (et 40% plus important chez une personne qui reste assise 11 heures par jour), comparativement à quelqu’un qui ne passe que 4 heures en position assise.