Un bilan podologique… Qu’est ce que c’est ?

Si le bilan podologique devait être comparé à quelque chose que toute personne a eu à effectuer au moins une fois dans sa vie, il serait « un état des lieux ».
En effet, c’est comme regarder chaque coin, chaque pièce d’une habitation,
Et en cas de fissures, de murs mal consolidés, voire de malfaçons, chercher s’il existe une corrélation entre ces dernières et les fondations de la maison…

DEFINITION

Le bilan podologique est réalisé par un podologue diplômé d’état qui, après un interrogatoire précis et ciblé, doit faire le point sur les éventuelles souffrances évoquées par le patient.

Il devra après étude, rechercher un lien entre la morphologie, le positionnement du pied au sol, à la fois en statique comme en dynamique, et les pathologies identifiées après interrogatoire du patient.

Le pied constituera le levier d’action principal qu’utilisera votre podologue, il sera celui qui agira à distance sur les éventuels déséquilibres du membre inférieur(bassin-cuisse-jambe-pied), et du rachis dans son ensemble(cervical-dorsal-lombaire).

PRINCIPE D ACTION

Le corps fonctionnant comme une chaîne comprenant plusieurs maillons, lorsque l’on mobilise l’une de ses extrémités, se sont tous les maillons de celle-ci qui vont s’adapter en conséquence.
Le pied a donc un rôle essentiel, puisqu’il est le premier à subir les contraintes que tout organisme terrestre subit et dont la principale est la gravité, lorsque l’on parle de douleurs d’ordre osteo-articulaires.

Votre podologue utilisera cet « outil »naturel dans les 3 plans de l’espace, en fonction du déséquilibre observé lors de l’examen. Il procèdera alors à la réalisation d’orthèses plantaires sur mesure (plus connues sous le nom de semelles orthopédiques) qui le mobiliseront selon un schéma biomécanique précis, afin d’imprimer un mouvement modifiant son positionnement au sol durant la marche.

Nous vivons tous dans un déséquilibre « équilibré », il ne s’agira donc pas de rechercher la correction parfaite, mais plutôt d’adapter le membre inférieur souffrant, via le pied, afin qu’il soit en mesure de mieux résister aux contraintes de pression et de frottement qu’il subit quotidiennement.

POUR QUI ET POURQUOI

Un bilan podologique peut être réalisé à tout âge et à tout moment.

-Chez l’enfant, Il peut être réalisé à partir de 4-5 ans, afin d’observer les premiers appuis de l’enfant et de pallier un éventuel déséquilibre trop important pouvant engendrer des conséquences négatives à l’âge adulte.
Un conseil sera apporté sur l’importance de bonnes chaussures gainant parfaitement le pied.

-Chez l’adulte, il permettra d’apporter des conseils pratiques, de corriger d’éventuels déséquilibres pouvant limiter la pratique d’activités sportives et/ou de la marche tout simplement.

-Chez la personne retraitée, le maître-mot avant tout sera, le confort.
Il ne s’agira en aucun cas d’hyper-corriger ce qui pourrait aboutir à l’effet inverse de ce que l’on souhaite obtenir, mais plutôt de stabiliser, de répartir de manière plus harmonieuse l’appui plantaire. Il ne faudra toutefois pas exclure la possibilité selon les patients et leur périmètre de marche, d’apporter une notion de correction partielle des déséquilibres observés.

Lors du bilan, les patients sont très souvent surpris, de découvrir le rôle majeur que joue celui qui se trouve si loin de la tête…
Et puis, n’oublions pas comme le dit l’adage :
« Bien dans ses pieds, bien dans sa tête…. »

Matthieu TOULZA, Podologue-Biomécanicien